Le slogan « une langue, un peuple, une nation », de sinistre mémoire et de mauvais augure, qui sous divers masques déferle depuis quelques années sur la Catalogne, m’invite à rappeler qu’en 1980 et 1981, peu de temps avant de mourir, Salvador Espriu fit paraître, sous le titre volontairement juvénile d’Années d’apprentissage, une édition bilingue (catalan-espagnol) de ses Œuvres poétiques complètes (3 volumes, Edicións del Mall, Sant Boi de Llobregat). La version espagnole, soigneusement révisée par l’auteur, est signée Andrés Sánchez Robayna et Ramon Pinyol Balasch.

 

Espriu

 

Extrait de Formes i paraules / Formas y palabras :

Mai no preguntis

qui ets. A cada

moment canviaries

dins el mirall.

Defuig els ulls que saben.

Traduction :

Nunca preguntes

quién eres tú. A cada

momento cambiarías

en el espejo.

Rehúye los ojos que saben.